Pochette.jpg

Brûlensemble (2016)

Parce que se contenter de jouer avec le feu, c'est bon pour les enfants. Parce que l'amour n'est véritable que lorsqu'il culmine dans l'embrasement total. Parce que la nuit est incandescente, Gazoline veut qu'on Brûlensemble. Le mot-valise, titre du deuxième album du groupe, doit être entendu comme un appel à s'abandonner dans les bras du crépuscule et à tout dilapider, bien que toujours avec la flamboyance de celui qui ne sait pas ce que demain lui réserve. 

Parce que personne d'autre n'est aussi habile pour transformer en feux de Bengale les refrains se retrouvant sur sa table de travail, Gazoline aura fait appel au cerveau explosif de Julien Mineau à la réalisation de ce deuxième album clair-obscur, quelque part entre tragédie et exultation, au travers duquel surgissent plus que jamais des flashs de claviers et de guitares carillonnantes.

Musique : Gazoline (Xavier Dufour-Thériault, JC Tellier, Marc Landry, Jean-Philippe Godbout) 
Paroles : Xavier Dufour-Thériault

Réalisation : Julien Mineau
Co-réalisation, prise de son : Ryan Battistuzzi
Mixage : Ryan Battistuzzi
Mastering : Ryan Morey
Choeurs sur « Drogue (shiawaseninaritai) » : Rosie Valland
Conception, design graphique et réalisation pochette : Alexander Ortiz
Production : Fred Poulin - Ambiances Ambiguës
Maison de disques : L-Abe
Enregistré au Breakglass Studio, au Studio Beatbox et chez Julien Mineau entre novembre 2015 et mars 2016